Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 21:38

 

 

La lune rousse commence le 3 Mai et se termine le 1er Juin 2011

La lune rousse correspond à la lunaison qui suit Pâques, pendant laquelle les nuits sans nuage et par ciel clair il y a risque de gelées .

Cela signifie qu'elle commence le jour de la Nouvelle Lune qui suit la date de Pâques soit le 24 Avril 2011

Surveillez les journées qui se terminent avec un temps très clair, un ciel bien dégagé et un peu de vent, car les températures risquent de chuter très vite pendant la nuit. Au petit matin, c'est la gelée assurée. Fatale pour les jeunes tiges fraîchement poussées, tendres et gorgées de sève.

Il faut penser à poser un voile d'hivernage sur les plantes sensibles aux gelées au coucher du soleil. Surtout avec les nouvelles plantations (géraniums, fleurs annuelles d'été, légumes frileux comme le basilic et les tomates).

Ce petit geste vous évitera bien des déconvenues si vous avez cédé aux tentations de plantation et si vous êtes dans une région exposée aux fortes baisses de température la nuit.


Les Saints de glace sont les 11-12 & 13 mai.

 

 

 

lune-rousse.jpg

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 19:50

 

 

Déjà à leur époque, les grands philosophes grecs comme Platon, Socrate, Pythagore ... se demandaient si les animaux avaient une âme...

J'ai trouvé leurs réponses très intéressantes et ne suis pas étonnée qu'ils soient très "évolués"!

 

 

 

 

LES PHILOSOPHES GRECS ET L'ÂME ANIMALE

Marjolaine Jolicoeur

 

« Je fus pendant un temps, un garçon, une fille, un arbre, un oiseau et un poisson muet au fond des mers ». (Empedocle, 484-424 av. J.C.)
D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Les humains, les animaux ont-ils une âme ? Ces questions éternelles tourmentent les humains depuis des millénaires. De grands esprits - Pythagore, Platon, Socrate ou Plutarque tentèrent d’y répondre…

Selon plusieurs historiens, la philosophie grecque puisa largement dans les religions de l’Orient (le bouddhisme, l’hindouisme, le zoroastrisme), de l’Égypte et de Babylone. On retrouve beaucoup de concepts similaires dans ces courants philosophiques ou mystiques. Dans le passé, les philosophes voyageaient, côtoyaient d’autres cultures, assimilaient une conception commune de l’Univers. Cette union de la sagesse orientale et de la sagesse grecque est représentée de façon magistrale par Pythagore.

Ce philosophe, au Ve siècle avant notre ère, conçut l’âme comme une substance immortelle appartenant autant aux humains qu’aux animaux. « Les animaux partagent avec nous le privilège d’avoir une âme », disait-il. La destinée de l’âme humaine et animale est d’échapper à la « roue des naissances » afin de goûter finalement l’éternelle félicité avec l’Unité absolue du grand Tout ou l’Âme Universelle. Dans cette totalité (en grec : kosmos), règnent la beauté, l’ordre et l’harmonie. Tout est dans Tout, Tout participe au Tout et dans chaque chose, il y a une partie du Tout.

L’âme voyage dans des corps successifs et, en adhérant à cette idée de la transmigration des pâmes, il est impossible de manger de la chair animale, car par cet acte, l’évolution des animaux est freinée. En accord avec ce principe, Pythagore se nourrissait de fruits, de légumes et de céréales. Il considérait la viande comme immorale et incompatible avec la pure contemplation, la théoria. La chair animale fait violence aux animaux mais aussi aux humains et sa célèbre parole résume bien ce karma ou destin individuel : « Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entre-tueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut, en effet, récolter la joie et l’amour ».

 



Platon

Platon reprit le flambeau de la connaissance pythagoricienne et il eut un énorme impact sur la littérature et les mathématiques de l’Occident. Ces œuvres furent à peu près intégralement conservées, son Académie ayant existée jusqu’au VIe siècle après J.C. Le platonisme résista au temps et, au XIIIe siècle, des érudits franciscains de l’Université d’Oxford étudiaient cet aspect de la philosophie grecque.

Né à Athènes en 427 avant J.C., Platon reçut dans son adolescence l’éducation raffinée d’un jeune aristocrate. Il écrivit dans sa jeunesse des œuvres tragiques et remporta un prix de lutte aux Jeux de Corinthe. Son nom est d’ailleurs un sobriquet des gymnases ; « l’homme aux larges épaules ». À 20 ans, Platon rencontre Socrate (470-399 avant J.C.) et se fait son disciple. La méthode philosophique de Socrate consistait à faire découvrir la vérité à ses interlocuteurs en leur posant des questions. Nous devons, dans notre première démarche pour connaître la vérité, nous défaire de toutes les opinions reçues afin de revenir à la pureté primordiale de l’âme.

Les hommes, pesait Socrate, s’occupent avec ardeur d’aspects secondaires, comme la fortune, la réputation, les honneurs. Ils négligent la seule chose importante, le soin de leur âme. Dans notre recherche de la vérité et du bien, il faut nous élever sur les ailes de l’amour et survoler la Beauté parce qu’elle réveille au plus profond de notre être le souvenir de cette Beauté parfaite que l’âme a contemplée autrefois. La communion avec la Nature fait monter l’âme jusqu’aux beautés éternelles.

 



Socrate

Socrate était végétarien et ne portait jamais de cuir ou de fourrure animale. Tout comme Pythagore, il soutenait que l’habitude de manger de la chair animale poussait les humains à la violence et aux guerres.

Autour de Socrate, la jeunesse aristocratique se pressait et bientôt les autorités le trouvèrent gênant. Dangereux de forcer les gens à s’interroger sur eux-mêmes ! Il est arrêté et, en 399, conversant jusqu’à la fin avec ses disciples, il boit la ciguë, un poison mortel. En acceptant sereinement sa mort, Socrate confirma sa foi indéfectible en l’immortalité de l’âme.

À la mort de son maître, Platon quitte Athènes et fait de longs voyages. Vers l’âge de 40 ans, à son retour, il prend comme maître Archytas, un pythagoricien à la tête d’une communauté végétarienne. La pensée de Platon s’imprègne complètement de ces concepts pythagoriciens : l’immortalité de l’âme humaine et animale, le respect de toutes les formes de vie, la non-violence d’un mode de vie basé sur la vérité. Il fonde plus tard son Académie, méditant, écrivant et enseignant entouré de disciples, jusqu’à sa mort en 457 avant J.C. C’est à cet endroit qu’un de ses disciples, Aristote, étudia pendant près de 20 ans.

Au début de l’ère chrétienne, Plutarque synthétisa dans ses écrits la pensée philosophique de ses prédécesseurs. Tout comme eux, Plutarque ne mangeait pas de viande. Il était contre la chasse et la pêche parce que ces activités répandent «l’insensibilité et la sauvagerie chez les humains ». De plus, il posait cette question essentielle ; « pourquoi manges-tu donc ce qui a une âme ? »

LA VIOLENCE DES PERSÉCUTIONS

Cette croyance en l’âme immortelle et en notre solidarité avec tous les vivants traversa les millénaires. Elle était présente chez les Esséniens qui, selon l’historien Josephus, «vivaient la même sorte d’existence que celle que Pythagore introduisit chez les Grecs ». Tout comme dans les communautés pythagoriciennes, les Esséniens condamnaient les sacrifices d’animaux et la consommation de chair animale.

Mais bientôt, on voulut extirper toute dimension animiste du christianisme. Plus question d’union spirituelle avec la Nature, avec ses forces invisibles, avec les animaux. Le péché se nommait maintenant panthéisme ; on ne devait plus diviniser la Nature.

 



Pythagore

Au VIe siècle après J.C., commence alors une suite de persécutions s’étalant sur des siècles. Sur l’ordre de l’empereur chrétien Théodose, on brûla la bibliothèque d’Alexandrie ; elle contenait, entre autres, des manuscrits de Pythagore. Le Concile de Nicée élimina un grand nombre de textes considérés comme non conformes aux dogmes de l’Église. L’empereur Justinien ferma l’Académie de Platon, dernier refuse pour lui du paganisme. Les hérétiques furent pourchassés, torturés, brûlés. On immola les Déesses bienfaitrices et l’énergie féminine ne fut plus qu’une affaire de sorcières. Il fallut attendre le XVe siècle pour que l’Église catholique accorde aux femmes une âme. Les animaux en sont toujours privés.

Cette négation d’une âme animale immortelle aida Descartes (1596-1650) à propager sa théorie cartésienne des «animaux-machines ». Pour ce philosophe, «les bêtes sont sans âme, sans vie, sans connaissance et sans sentiment ». Racine (1692-1793) abonde dans le même sens et déclare à propos de l’animal que «le sang fait tout en lui, seul maître de son corps, sans qu’une âme préside au feu de ses ressorts ». Pour Antoine Billy (?-1676), un des représentants les plus radicaux de l’école cartésienne, la souffrance des animaux est une hypothèse inconciliable avec les principes mêmes de la religion. Les animaux ne souffrent pas et l’homme possède sur eux les mêmes droits de vie ou de mort que sur un objet inanimé. Quant à Buffon (1797-788), «l’homme est un être raisonnable, l’animal un être sans raison » et il ajoutait que «l’empire de l’homme sur les animaux est un empire légitime qu’aucune révolution ne peut détruire, c’est l’empire de l’esprit sur la matière, c’est non seulement un droit de nature, un pouvoir fondé sur des lois inaltérables, mais c’est surtout un don de Dieu par lequel l’homme peut reconnaître à tout instant l’excellence de son être ».

Les disciples de Descartes furent malheureusement trop nombreux et André-Charles Cailleau (1751-1798) s’étonnait « que beaucoup de braves gens, qui se vantent de n’être point cartésien dans la spéculation, le soient pourtant dans la pratique. Vous les voyez immoler une multitude innombrable d’animaux, sans l’ombre d’un remords, ni inquiétude. Les uns mettent leur gloire à dépeupler les campagnes pour se procurer le plaisir de la chasse ; ils poursuivent les volatiles tremblants, sans leur laisser le moindre refuge ». Et il se demandait « si tous ces chasseurs, pêcheurs et autres exterminateurs d’animaux de toute espèce étaient bien convaincus que ce sont autant de petites âmes qu’ils anéantissent à plaisir, se permettraient-ils de pousser la cruauté jusqu’à ce point, eux qui, dans tout autre chose, se piquent de raison et d’humanité? ».

UNE DOMINATION VIOLENTE

Pour nombre de philosophes et de théologiens, seul l’humain posséde une âme. Elle lui confère sa supériorité et le droit absolu de régner sur les animaux, ces automates aliénés. C’est dans la terreur et le sang que ce règne se déroula. La Nature, autrefois notre mère, se changea en une force destructrice, menaçante qu’il fallut dompter, gérer sans compassion, avec violence. Au nom de la foi et du salut, notre corps, notre moi animal, dut aussi être mâté, parce que d’essence presque démoniaque. Ces animaux sans âme devinrent des machines à fourrure, des machines à viande, des cibles insensibles pour les chasseurs. Par le pouvoir de la force et de la brutalité, l’humain destructeur, cet animal supérieur, domina toute la Création.

 

Quelle est notre relation avec le Kosmos ?
Les animaux font-ils partie du grand Tout ? Nos âmes s’uniront-elles un jour ?

 

Dans leur sagesse, les philosophes grecs ont trouvé la réponse à notre désir nostalgique de transcendance et d’unité : l’amour. Socrate avait raison : la vérité se cache dans notre cœur.

 

 

 

Article recopié ici

Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 17:51

 

 

 

 

Couleur : violet, pourpre clair à foncé.


L'Améthyste symbolise : la sincérité, la spiritualité.


Provenances :
On trouve actuellement les plus beaux spécimens en Inde, au Sri Lanka et au Brésil. Elle est aussi répandue en Ecosse, en France (Auvergne) et en République Tchèque....


Signes astrologiques : Vierge, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poisson.


Vertus et bienfaits.


L'améthyste transforme le négatif en positif.
C'est une pierre qui apaise et calme. Excellente aussi dans une chambre à coucher et salle de séjour, elle purifie la pièce.
C'est une pierre très puissante, elle donne de l'assurance et favorise la créativité et la méditation.
Elle nettoie l'aura et apporte bien-être et harmonie.

C'est une pierre spirituelle puissante très souvent portée par les papes et les évêques.
Son pouvoir de protection est immense.

Elle chasse tous les maléfices et les actions de magie noire.
L' améthyste nous remet sur le droit chemin.

Pierre de guérison, on pense que l'améthyste serait un remède miracle pouvant guérir de tous les maux en agissant directement sur les causes du mal. Elle travaillerait en association étroite avec le corps et l'esprit.

 


Purification et rechargement : Eau distillée salée, bien la rincer, peu de soleil ( de préférence tôt le matin)


 

 

amethyste.jpg

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 22:41

 

 

 

 

gif-bonne-fin-de-semaine.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 22:20

 

par Kate Ann Spreckley


En regardant l’énergie du mois de Mai, il semble que nous soyons entrés dans le dernier mois d’un cycle qui a commencé avec l’Éclipse Solaire de Janvier 2011. Les questionnements, les challenges/ou expériences qui ont eu lieu depuis Janvier vont arriver à leur terme. Tout devrait se résoudre et se libérer ce mois-ci.

 Au cours des deux derniers mois, notre processus de guérison et d’éveil a été fortement influencé par les énergies révolutionnaires d’Uranus en Mars et par la compression et la tension dues à Saturne en Avril. Ce joli mois de Mai apporte une différence notable alors que l’énergie de Jupiter, la planète des cadeaux, met en évidence notre évolution personnelle en nous faisant don de l’optimisme et de l’espoir.

En règle générale, pendant cette période de l’année, avec le Soleil dans le signe astrologique du Taureau, nous voyons la prédominance de l’énergie Terrestre du Taureau. Cependant, au début de ce mois, il continue à y avoir la forte influence pleine de feu du Bélier du mois d’Avril. Elle commencera à se dissiper seulement vers le milieu du mois. Cette énergie persistera afin de nous encourager à accepter ce que nous ne pouvons pas changer et de changer ce que nous pouvons. Il est préférable de suivre ce courant d’énergie et de libérer tous les blocages avec douceur et patience alors que vous allez de l’avant.

En Avril, avec Mercure rétrograde pendant une grande partie du mois, vous avez été nombreux à avoir dû repenser et regarder à nouveau les situations, les circonstances et les relations dans votre vie. Cette influence pourrait bien continuer à être ressentie pendant la première partie de Mai afin de consolider vos fondations et de prendre le temps de mettre en œuvre tous ces changements.

Les relations vont être à nouveau le thème majeur tout au long de ce mois. Il est préférable d’établir un sens de sécurité intérieure, de paix et de calme, qui permettra de gérer tout ce qui se passe en vous et autour de vous. Le changement intérieur et l’agitation extérieure accroissent vos insécurités, en créant de l’incertitude. Heureusement à ce stade de notre processus évolutionnaire, nous changeons et devenons de plus en plus flexibles et fluides. Alors que nous continuons à vouloir changer, il devient de plus en plus facile de nous abandonner au moment présent et d’accepter ce qui a besoin d’être fait.

Pour certains, les changements nécessaires créent des difficultés et de la confusion et cela demande un sérieux effort pour arriver à maintenir l’équilibre des choses, que ce soit émotionnellement, physiquement ou mentalement. Alors que nous avançons en Mai, les énergies apportent une promesse de nouvelles possibilités. Les évènements et les situations dans lesquels vous êtes impliqués sont désormais imprégnés de synchronicité positive et de la bonne vieille chance avec l’influence de Jupiter. Ne laissez pas l’anxiété ou le désespoir vous empêcher de voir les nouvelles possibilités.

Ces quelques derniers mois, les énergies se sont efforcées de nous détacher de notre passé, de nos anciennes façons de penser et d’être. Des tensions profondément enfouies et des schéma négatifs anciens ont été mis en évidence. Les énergies qui émanent des corps célestes nous soutiennent dans notre guérison, notre libération et nettoyage de ces schémas et contraintes. Ce mois-ci concentrez-vous calmement sur les nouveaux potentiels alors que vous nettoyez le passé. Il est essentiel d’aborder les situations, les relations et les problèmes avec calme, consciemment et avec une grande conscience de vos intentions. Gérez-les avec discernement, étape par étape. Restez calmes et si vous êtes clairs, vous serez soutenus dans votre travail de gestion de tous ces problèmes.

 

C’est le mois pour vous reconnecter, restaurez et réaménager votre vie !


La Nouvelle Lune du 3 de ce mois est dans le signe du Taureau. Avec ce départ du début de mois, la tonalité est quelque peu différente de la Nouvelle Lune puissante d’Avril. Il peut également y avoir un suivi de tout ce qui a été initié lors de la phase de la Nouvelle Lune d’Avril. Avec la phase de la Nouvelle Lune en Mai, il est important d’utiliser votre intuition afin de séparer la vérité de l’illusion. Des insécurités et des problèmes de confiance peuvent également surgir ; donc soyez conscients de tous ces schémas répétitifs négatifs du passé.

Portez un regard honnête et ouvert à la source de toute douleur et souffrance. Prenez conscience des raisons pour lesquelles vous permettez cette souffrance et préparez-vous à changer. Il est mieux d’éviter de méditer sur des mémoires négatives car si on creuse trop profondément et si on y stagne pendant ce cycle, cela ne servira qu’à faire surgir encore plus de négativité. Les énergies nous incitent à aller au-delà de nos vieux schémas et peurs et nous donnent le courage nécessaire afin d’avancer. Bien qu’il existe des aspects douloureux et difficiles dans cette phase de Nouvelle Lune, le résultat sera positif..

Les deux dernières semaines de Mai, avec l’influence de la Pleine Lune, vous obligeront à regarder en face toute résistance au lâcher-prise que vous pouvez avoir. Cette phase est celle où les énergies vont certainement vous montrer là où vous êtes bloqués. Ce sera un temps plus paisible d’introspection réfléchie dont vous pourrez bénéficier et qui vous donnera la possibilité d’apporter les modifications nécessaires.

Alors que le Soleil se déplacera le 21 dans le signe astrologique des Gémeaux, notre capacité à être optimiste et positif va augmenter. Alors que notre conscience continue à augmenter, notre capacité d’avoir confiance et notre foi dans le plan Divin vont se renforcer. Cela va bien nous servir dans les mois à venir alors que les énergies du milieu de cette année vont apporter un grand sentiment d’urgence et qu’elles vont nous mener vers des changements radicaux et vers notre capacité à vraiment influencer le changement.

 

Kate Ann Spreckley

Message reçu le 5 Mai 2011

 

Traduction Marinette Lépine
email: translight.ml@gmail.com
http://www.facebook.com/TransLight


© 2011, Les Chroniques d’Arcturius. Tous droits réservés pour tous pays.


Nous partageons ces informations en toute transparence.
Merci de diffuser en reproduisant l’intégralité du texte.


Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Servez-vous de votre Libre Arbitre et fiez vous à votre intuition.

 

 

.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 21:50

 

Vous voudriez qu'on vous aime, vous êtes malheureux parce que vous trouvez qu'on ne vous aime pas, ou pas assez ! Mais comprenez que par cette attitude, vous allez être encore plus malheureux. Comment voulez-vous qu'on aime quelqu'un qui se promène partout avec une mine allongée et qui regarde les autres avec des airs de reproche comme s'ils étaient coupables de son malheur ?
Admettons que ce soit vrai : on ne vous aime pas. D'accord, c'est un très grand malheur de ne pas être aimé. Mais le plus grand malheur, c'set de ne pas pouvoir soi-même aimer. Celui qui n'aime pas signe son arrêt de mort. Or, vous, qu'est-ce qui vous empêche d'aimer ? Vous êtes libre. Vous ne pouvez pas obliger les autres à vous aimer, cela dépend d'eux, non de vous. Mais aimer ne dépend que de vous.
Efforcez-vous de faire le premier geste vers les autres. N'attendez-pas que ce soit toujours eux qui commencent, parce que vous estimez mériter leur amour.
Aimez et vous serez heureux. Et quand ils sentiront en vous ce bonheur d'aimer, ce bonheur qui se manifeste par une lumière, une chaleur, vous verrez, les autres aussi commenceront à vous aimer.

 


Omraam Mickhaël Aïvanhov

 

 

 

 

photo-nature-ael.jpg


Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 21:43

 

 

Les trois Saints de Glace comme les Mousquetaires étaient quatre

Saint-Mamert
Evêque de Vienne, en Dauphiné (+ 474)
"Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace."
Fête locale le 11 mai

Saint-Pancrace
Martyr à Rome (+ 304)
"Saint Pancrace, Gervais et Boniface apportent souvent la glace"
Fête locale le 12 mai

Saint-Servais
Evêque de Tongres (+ 384)
"Avant Saint-Servais : point d'été, après Saint-Servais : plus de gelée."
"Quand il pleut à la Saint Servais, pour le blé, signe mauvais."
Fête locale le 13 mai
--------------------------------------------------------------------------------
Saint-Gervais souvent cité en lieu et place de Saint- Servais.
"Saint-Gervais quand il est beau, tire Saint-Médard de l'eau."

Saint-Urbain
Pape au 17 ème siècle de 222 à 230 (+ 230)
"Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré."
"Mamert, Pancrace, Servais sont les trois Saints de Glace, mais Saint Urbain les tient tous dans sa main."
Fête locale le 25 mai

Et certains n'hésitent pas à ajouter Saint-Boniface


Basé sur une vieille croyance reposant sur des observations dans les champs et les vignes, il est tous les ans une question qui revient et fait référence aux Saints de Glace et aux variations climatiques de cette période.

D'abord faut-il savoir qu'il s'agit du 11, 12 et 13 mai, dates de mauvaise réputation pour toutes les "mains vertes" qui ne jardinent jamais avant le passage de ces journées annonciatrices d'un retour tardif des gelées, capables de réduire à zéro le travail des téméraires qui auraient osé planter avant cette échéance.
Ne cherchez pas sur les calendriers la trilogie de ces Saints que sont Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais qui ont été remplacés par Sainte-Estelle, Saint-Achille et Sainte-Rolande.

Cette substitution fut terminée lors du dernier concile de l'Eglise catholique en 1960 qui "nettoya" le calendrier de tous les personnages donnant lieu à des pratiques rituelles peu conforme avec la liturgie et considérées comme entachées de fond païen.

Et c'est ainsi que nos "braves Saints de Glace" furent rayés au même titre que les guérisseurs, retrouveurs d'objets perdus ou encore traitant de la météorologie... Bien sûr ils étaient tous les ans implorés par les agriculteurs et les viticulteurs, qui à cette occasion retrouvaient et récitaient au cours de processions avec Monsieur le curé en tête, de pieuses prières qui n'étaient pas forcément dénuées d'arrière-pensées intéressées.

Et pourtant si nous en recherchons les origines lointaines, très lointaines même, des gens d'alors avaient constaté qu'une brutale chute de la température nocturne ou plutôt matinale arrivait tous les ans aux alentours de ces trois journées. Cet élément climatologique qu'est le gel, particulièrement désastreux pour les plantations qui pourraient se trouver alors en début de germination, les incitait à laisser passer l'événement avant d'entreprendre les grands travaux de printemps, et pour les jardiniers et maraîcher planter, repiquer, semer, mettre en terre en toute quiétude.

Aujourd'hui encore ils ne négligent pas ce vieux dicton et même la Météorologie pourtant peu soucieuse des proverbes, ne nie pas qu'il existe une période très froide qui peut survenir jusqu'en fin mai.

Quant aux astrophysiciens, spécialistes particulièrement minutieux ils ont pour leur part remarqué "que vers la mi-mars, l'orbite de la terre passerait par une zone de l'espace sidéral particulièrement chargée de poussières, ce qui entraînerait une baisse de l'apport solaire sur notre planète et donc une diminution de la température."


Ainsi leur sort étant réglé et ces chrétiens bannis des calendriers, il est peut-être intéressant de les découvrir à nouveau... si peu !

11 Mai : Saint-Mamert, ancien archevêque de Vienne (en Gaule), serait mort vers 474.

12 Mai : Saint-Pancrace, était le neveu de Saint-Denis (célèbre pour la triste histoire des flèches ? ) serait mort martyr en 304 à l'âge de 14 ans.

13 Mai : Saint-Servais (souvent confondu avec Saint- Gervais) aurait subit le martyre à Milan avec son frère Portaux sous l'empereur Néon. Il fut le premier à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par Saint Onésime et aujourd'hui par Sainte Rolande.

Ainsi va le monde, moderne oui, mais toujours attaché à ses racines.

( Avril 2000 - ce texte est le condensé de recherches effectuées par henry)

 

 

Source

 

 

.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 11:15

 

 

Après le Symbolisme des fleurs, je vous propose le langage des fleurs..

 

 

 

Acacia : désir de plaire
Adonis : tendre douleur, solitude
Amaryllis : fierté, inconstance
Ancolie : folie
Anémone : persévérance
Aubépine : soyez prudent
Azalée : joie d'aimer
Bégonia : amitié cordiale
Belle-de-jour : coquetterie
Bleuet : amour timide - timidité - délicatesse
Bouton d'or : heureux d'aimer - joie
Bruyère : amour robuste - force
Buis : je résiste à tout
Camélia : constance - tendresse
Camélia rouge : vous êtes la plus belle
Camélia blanc : amour dédaigné
Camélia rose : je suis fier de votre amour
Capucine : Flamme d'amour
Célosie : fidélité, constance, immortalité
Centaurée : message d'amour, félicité
Chardon : vos paroles me chagrinent
Chrysanthème : amour, mort, chagrin
Clématite : attachement
Coquelicot : ardeur fragile
Coucou : retard
Crocus : joie, allégresse juvénile
Crocus rouge : j'ai peur de vous aimer
Dahlia : reconnaissance
Delphinium : charité, générosité, légèreté
Eglantier rose : je vous aimerai toujours
Fougère : sincérité, compassion
Fuchsia : ardeur du cœur
Gardénia : sincérité
Géranium : sentiment d'amour
Géranium rose : je suis heureux près de vous
Giroflée : constance
Giroflée rouge : Je t'aime de plus en plus.
Glaïeul : rendez-vous ou défi.
Gui : triomphe
Giroflée rouge : je t'aime de plus en plus
Gueule de loup : viens le plus vite possible !
Héliotrope : amour fou, éternel.
Hortensia : caprice, froideur, jalousie
Hortensia bleu : vos caprices me peinent
Houx : défense ou courage
Impatience : envie, impatience.
Iris : messager de bonnes nouvelles - cœur tendre
Jacinthe : joie du cœur - grâce - douceur
Jasmin : amour voluptueux
Jonquille : je languis d'amour - frénésie amoureuse
Lavande : tendresse respective
Lierre : attachement - amitié solide
Lilas blanc : aimons nous - amour naissant
Lilas mauve : mon cœur est à vous
Lys : mes sentiments sont purs - majesté - pureté de coeur
Magnolia : force
Marguerite : rien que vous - estime - confiance
Marguerite blanche : tu es la plus belle
Mauve : sincérité, sympathie
Mimosa : sensibilité excessive
Muflier : présomption, égoïsme
Muguet : bonheur, espoir.
Myosotis : ne m'oubliez pas
Narcisse : vous n'avez pas de cœur, vengeance, haine.
Œillet : ardeur, amour sincère
Œillet blanc : fidélité
Œillet jaune : exigence, dédain
Œillet rouge : énergie
Œillet de poète : je suis votre esclave, admiration.
Orchidée : ferveur, amour raffiné et mystérieux
Pâquerette : affection partagée
Pavot : oubli, désespoir, adieu
Pensée : pensée affectueuse - Je pense à vous - pensez à moi
Pervenche : mélancolie - souvenir
Pétunia : obstacle
Primevère : premier amour - espérance
Pivoine : sincérité
Renoncule : attraits, danger
Rose : amour, beauté
Rose blanche : amour pur, silence, espoir
Rose pompon : gentillesse
Rose rouge : amour ardent
Rose rose : serment d'amour
Sauge : estime
Tilleul : amour conjugal
Tulipe : magnificence, amour parfait, déclaration d'amour
Valériane : facilité, aisance
Violette : amour caché, innocence et modestie
Verveine : je voudrais te dire un secret, enchantement.
Volubilis : attachement.

 

 

 

 

fleurs3.gif

 

 

 

Pour voir les photos du jardin de Jean Marie, cliquez ici 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 11:08

 

 

 

 

Saint Raphael Archange est celui qui intervient pour les guérisons..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 10:52

 

 

 

Le temps de Sainte-Judith, va durer jusqu'au dix-huit.

 

 

 

Le soleil rayonne  .. déjà qu'ici tout est sec, ça promet! ....

 

 

Coucher-de-soleil.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Animaux-Energie-Lumiere
  • : Pour les personnes qui s'intéressent spirituellement aux animaux, aux soins énergétiques, à l'au delà, la télépathie, la nature, la méditation..
  • Contact

Sites Amis

Recherche

Liens